La photographie de rue ou street photography chez les anglo-saxons est une discipline à la fois simple et compliquée:

Simple, car il suffit de sortir de chez vous, un appareil à la main, pour pouvoir la pratiquer.

Compliquée, car prendre des photos intéressantes n’est pas si facile qu’il n’y parait. Vous aurez même parfois besoin de courage, pour oser prendre certaines photos.

Pour vous aider à bien débuter dans la pratique de la photographie de rue, voici quelques astuces qui vous aideront à progresser plus rapidement, et vous éviteront de commettre certaines erreurs :

Bien choisir son matériel

 

Le boitier

Photo-de-rue_street-photography_GX7-PanasonicComme dans toutes les disciplines de la photographie, le matériel ne fait pas tout, mais y contribue tout de même.

Vous pouvez pratiquer la photographie de rue et réussir des photos superbes avec n’importe quel matériel ou presque.

Pourtant, certains appareils sont plus adaptés à cette discipline que d’autres.

En photographie de rue, il faut souvent être proche de l’action, et se fondre dans le paysage.

Evitez donc au maximum les appareils encombrants, et les objectifs volumineux ou de couleurs voyantes.

Promenez-vous dans une rue avec un iPhone à la main, et personne ne vous remarquera.

Faites la même expérience avec un reflex volumineux, et un téléobjectif qui mesure plus de 40cm, et tous les yeux se tourneront vers vous.

Le poids et l’encombrement du matériel sont aussi à prendre en compte. Si vous passez des heures à arpenter les rues, avoir du matériel léger et peu encombrant sauvera vos bras, vos épaules, et votre dos.

J’utilise personnellement un Lumix GX7. Petit, léger, et son mode de prise de vue silencieux en fait un parfait compagnon pour les sessions de street photography.

Il existe une multitude de boitiers comparables, comme par exemple l’olympus OM-D E-M5, ou encore le Sony NEX-7, à vous de faire votre choix.

 

Les objectifs

lumix_14mm_f_2-5Pour les objectifs, préférez des focales fixes, avec de grandes ouvertures (f/2 voir plus).

Ces objectifs rapides et lumineux vous permettront de réussir vos photos même dans des environnements sombres, et d’isoler plus facilement des sujets face à des arrières plans peu esthétiques.

Pour ce qui est de la longueur focale, tout va dépendre de vous.

Certains ne jurent que par les grand angles, d’autres préfèrent les téléobjectifs.

Avant de faire votre choix, sachez simplement qu’en utilisant des grand angles, vous devrez être courageux. Pour prendre des portraits par exemple, vous devrez être très proche de votre sujet, ce qui n’est pas toujours facile, surtout si vous débutez.

Si vous utilisez un téléobjectif, vous serez moins dans l’action, moins proche de vos sujets, et vous aurez parfois l’impression de jouer les voyeurs, en photographiant des passants à leur insu.

La meilleure option pour débuter est certainement d’utiliser un objectif 50mm (ou équivalent si vous n’utilisez pas un appareil plein format).

Ces objectifs sont intermédiaires entre les téléobjectifs et les grands angles, et sont en règle générale assez abordables.

Si vous utilisez un appareil Panasonic Micro 4/3, voici une petite selection d’objectifs, même si ils ne sont pas tous fait pour la photo de rue : Quels sont les meilleurs objectifs micro 4/3 pour votre appareil Panasonic

 

Les accessoires

Photo-de-rue_street-photography_black-rapidVous n’aurez pas besoin de beaucoup d’accessoires pour pratiquer la photo de rue, mais 2 sont tout de même indispensables :

1- Achetez des batteries supplémentaires pour votre appareil, et pensez à les charger et à les prendre avec vous lors de vos sorties.

2- Utilisez un système pour sécuriser votre appareil (vol, chutes, etc.) sans que celui-ci ne gène vos mouvements.

Les courroies fournies avec les appareils sont souvent peu pratiques. Elles vous feront mal à la nuque si vous les portez toute la journée autour du cou, et ne sont pas très pratiques si vous devez faire des prises de vues un peu originales.

J’utilise personnellement du matériel Black Rapid : une sangle de type Black Rapid RS-7 pour porter l’appareil en bandoulière, ou une dragonne pour le porter à la main.

 

Utiliser les bons réglages

Contrairement à une séance en studio, quand vous êtes dans la rue vous ne maîtrisez pas tout :

Vous ne maitrisez pas la lumière

Vous ne maitrisez pas vos sujets

Et vous ne pourrez pas non plus maitriser tous les réglages de votre appareil photo.

Vous allez donc devoir faire confiance à votre matériel, et vous verrez qu’il ne se débrouille pas trop mal!

Le but est d’avoir le moins de choses à gérer à l’instant ou vous voulez prendre une photo.

Voici comment je règle mon appareil pour de la photo de rue, libre à vous de vous en inspirer :

  • ISO auto (avec une limite pour éviter de monter trop haut, à fixer selon votre appareil. Sur mon GX7, a 6400 ISO, les photos sont encore largement exploitables)
  • Balance des blancs auto
  • Mesure de l’exposition sur l’ensemble de la scène (multi-metering mode)
  • Mode “A” ou priorité à l’ouverture (Aperture priority mode)
  • Mode silencieux (si disponible sur votre appareil, ou au moins paramétrez le pour faire le moins de bruit possible) et flash désactivé pour rester discret

Une fois ces préréglages effectués, vous n’avez plus qu’à vous préoccuper de 2 choses :

  • L’ouverture utilisée, qui vous permettra de changer la profondeur de champ de votre photo (rappel : pour isoler un sujet d’un arrière plan peu esthétique, on diminue la profondeur de champ en augmentant l’ouverture de votre objectif. Mais avec une profondeur de champ trop faible, attention à la mise au point qui doit être plus précise)
  • La compensation d’exposition, qui, une fois que vous connaitrez bien les réactions de votre appareil, vous aidera à améliorer l’exposition de vos photos, ou à obtenir des effets créatifs (silhouettes, high-key, etc.)

 

Avoir la bonne attitude

Je l’ai déjà dit plus haut, en photographie de rue, il faut souvent être proche de l’action, et se fondre dans le paysage.

Il faut à tout prix éviter d’attirer tous les regards vers vous.

Essayez de vous habiller avec des couleurs assez discrètes, et faites tout votre possible pour ressembler aux touristes, sans entrer dans la caricature.

Personne ne porte attention à un touriste qui fait quelques photos. Tout le monde se retourne si un photographe pro réalise une séance photo avec du matériel visible et encombrant en pleine rue.

Evitez également de croiser le regard des sujets que vous voulez photographier. C’est le meilleur moyen pour qu’ils ne comprennent pas que c’est eux que vous êtes en train de photographier.

Vous pouvez à ce sujet porter des lunettes de soleil avec des verres sombres, pour éviter qu’on ne voit vos yeux.

Marchez le plus doucement possible. Si vous marchez vite, et que vous vous arrêtez brutalement pour prendre une photo, tout le monde le remarquera. Si vous marchez très doucement, et que vous vous arrêtez, personne ne le remarquera.

Autre avantage, marcher doucement vous permettra de mieux observer la rue qui vous entoure, de déceler des détails qui vous auraient certainement échappés si vous marchiez plus vite.

Enfin, dans certaines situations, sachez vous rendre compte que votre comportement peut paraitre bizarre, et attirer l’attention : par exemple, sur une plage, tout le monde est couché sur le sable, et vous vous êtes debout, vous tournez en rond pour trouver un sujet à photographier, habillé alors que tout le monde est en maillot de bain, un appareil à la main.

Il en faudrait peu pour qu’on vous prenne pour un détraqué ou quelque autre pervert!

 

Utiliser le verrouillage d’exposition et de mise au point

La photographie de rue est souvent une question de patience.

Il arrivera souvent que vous trouviez un arrière plan intéressant, mais qu’il vous manque un sujet à mettre devant.

Il ne vous restera plus qu’à attendre qu’un sujet daigne se placer à l’endroit ou vous le voulez, et seulement à ce moment là vous pourrez obtenir la photo que vous vouliez.

Quelques fois, ça peut-être très long!

Pour ne pas rater la photo lorsque l’occasion se présente enfin, utilisez le verrouillage d’exposition et de mise au point de votre appareil photo (généralement un bouton marqué AF/AE Lock, reportez vous au manuel de votre boitier pour en connaitre son fonctionnement).

L’idée est de faire la mise au point et la mesure d’exposition de votre scène sans que votre sujet ne soit présent.

De verrouiller ces réglages.

Puis de n’avoir plus qu’a déclencher lorsque votre sujet se présente enfin, sans avoir quoi que ce soit d’autre à gérer.

 

Jouer au magicien

Une dernière astuce très utile en photographie de rue :

Tout comme les magiciens détournent l’attention du public pour effectuer leurs tours de magie, vous pouvez détourner l’attention de vos sujets, pour pouvoir les prendre en photo plus sereinement.

Pour cela, rien de plus simple :

Lorsque vous êtes face à votre sujet, dirigez votre appareil photo vers le haut, au dessus de votre sujet, comme si vous vouliez prendre en photo un oiseau, ou le building qui se trouve juste derrière lui.

Faites semblant de prendre une photo, puis redescendez votre appareil devant vous comme si vous regardiez la photo que vous venez de prendre sur l’écran LCD à l’arrière de votre appareil.

Sauf qu’au lieu de regarder une photo, vous êtes en train de cadrer votre sujet, et pouvez déclencher pour obtenir le cliché que vous recherchiez.

Le mode silencieux de votre appareil photo est ici un gros avantage !

Si vous voyez que votre sujet a un doute, dirigez à nouveau votre appareil vers le haut, et prenez une autre photo.

Le tour est joué!

J’espère que ces quelques conseils et astuces vous aideront. N’hésitez pas à partager vos astuces perso dans les commentaires, je suis sur que certain d’entre vous sont plein d’imagination!

Une question ou une réaction à propos de cet article ?
On en discute dans la communauté des SuperPhotographes

Pas encore membre de la communauté ?
Rejoignez des centaines de photographes au sein d'un groupe dans lequel vous pouvez poser vos questions, demander des conseils, discuter avec d’autres passionnés, partager des ressources, des connaissances ainsi que des projets.
En savoir plus et s'inscrire gratuitement