Cet article fait partie de la série Découvrir Lightroom
Temps de lecture : 5 minutes

Les photographes débutants me demandent souvent s’ils doivent utiliser un logiciel comme Lightroom pour organiser et retoucher leurs photos.

Ma réponse est toujours la même : OUI !

Quand j’ai commencé à m’intéresser à la photo, je n’utilisais pas ce genre de logiciels. Je les trouvais trop cher. Je pensais également qu’ils étaient trop compliqués à utiliser et que je n’étais pas assez doué pour m’en servir. J’ai donc commencé en classant mes photos dans des dossiers sur mon disque dur. Tout se passait bien, jusqu’à ce que je commence à avoir plusieurs milliers de photos.

Quand je voulais montrer une photo à mes amis, il me fallait beaucoup de temps pour la retrouver dans tous mes dossiers. J’ai vite compris que ce système d’organisation n’était pas viable à long terme.

Après avoir testé plusieurs logiciels différents, j’ai découvert Lightroom. il m’a fallut un peu de temps pour l’apprivoiser et comprendre son fonctionnement, mais aujourd’hui je l’utilise tous les jours. Il me permet de gérer tout mon flux de travail, de l’importation de mes photos à leur publication sur internet en passant par les retouches. Il me fait gagner beaucoup de temps et surtout me permet d’améliorer mes photos.

C’est pour cette raison que je conseille Lightroom à tous les photographes débutants : je sais que, tout comme moi, ils vont tirer d’énormes bénéfices de ce logiciel.

5 raisons d’utiliser Lightroom (surtout si vous débutez)

Contrairement aux idées reçues, Lightroom n’est pas réservé aux photographes professionnels. Bien au contraire. Ceux qui ont le plus à gagner à utiliser ce logiciel sont les photographes débutants !

  • En commençant à utiliser Lightroom alors que vous n’avez que peu de photos, vous pouvez mettre en place un système d’organisation de vos photos efficace très facilement. Si vous changez de système d’organisation quand vous avez déjà des dizaines de milliers de photos, ce sera long et très compliqué. Quand je suis passé d’Aperture à Lightroom, la plupart de mes anciennes photos sont restées dans un dossier que je n’ai jamais trié. Ça m’aurait demandé trop de temps.
  • Les débutants sont ceux qui font le plus d’erreurs lors de la prise de vue. Lightroom vous permet d’en corriger certaines. Dans bien des cas, Lightroom vous sauvera la mise et vous permettra d’exploiter une photo qui, sans retouches, aurait été bonne à jeter. L’exemple le plus flagrant : l’horizon. Les débutants ne font pas toujours attention à ce qu’il soit horizontal lors de la prise de vue. Avec Lightroom, en deux clics seulement, c’est corrigé.
  • Lightroom vous permet de trier et sélectionner vos photos très rapidement. Encore une fois, ce sont les débutants qui ratent le plus de photos et donc qui ont le plus de photos à jeter. En faisant cette selection avec Lightroom vous gagnerez beaucoup de temps.
  • Dans bien des situations, Lightroom vous permettra de gagner du temps. Vous pourrez utiliser ce temps gagné pour passer plus de temps sur le terrain. Lorsque vous débutez, le seul moyen de progresser rapidement et de prendre beaucoup de photos. En ce sens, Lightroom va donc vous aider à progresser plus rapidement
  • Toujours pour progresser plus rapidement, les débutants doivent prendre l’habitude de faire ce que j’appelle un “auto-feedback”. Un auto-feedback qu’est ce que c’est ? Le soir, après une sortie photo, plutôt que de jeter vos photos ratées, prenez l’habitude de les regarder attentivement. Demandez-vous pourquoi elles sont ratées et comment vous auriez pu faire pour les réussir. Ce petit instant de réflexion vous permet de prendre conscience de vos erreurs et surtout de trouver des solutions pour ne pas les reproduire. En prenant l’habitude de regarder ainsi vos photos, vous allez progresser beaucoup plus rapidement que si vous vous contentiez de jeter vos photos ratées. Lightroom vous aide à réaliser cet auto-feedback en affichant les réglages que vous aviez lors de la prise de vue (ouverture, longueur focale, sensibilité etc.)

Comment apprendre à utiliser Lightroom ?

La première fois que vous allez lancer Lightroom, vous allez certainement être impressionné par le nombre de boutons et de fonctions dont dispose Lightroom. Ce logiciel est très complet et permet de faire à peu près tout avec vos photos, mais le revers de la médaille c’est qu’il est un peu complexe à comprendre et à prendre en main.

Le secret pour une utilisation optimale de Lightroom est de mettre en place un flux de travail efficace. Un flux de travail qu’est ce que c’est ? C’est un système — ou une méthode — composée de différentes étapes que vous effectuez toujours dans le même ordre pour toutes vos photos.

Pour vous donner un exemple, voici un extrait de mon flux de travail : j’importe mes photos dans un dossier appelé “Images”. Ce dossier contient toutes mes photos. Chaque photo est placée dans un sous-dossier qui porte le nom de l’année en cours (par exemple 2017) et ensuite dans un autre sous-dossier qui porte le numéro du mois (ce qui donne par exemple : Images > 2017 > 2017-06). Une fois que mes photos sont dans ce dossier, je les place dans une collection intitulée “Import”. Là, j’utilise les marqueurs (Neutre / Marquée / Rejetée) pour sélectionner les photos que je garde et jeter celles qui sont ratées. Ensuite, je passe les photos retenues dans une collection intitulée “Sélectionnées”. Quand je commence à travailler sur une série de photos, je les passe dans une collection intitulée “En cours”… etc., etc. jusqu’à ce que ma photo soit retouchée, classée et éventuellement publiée sur un réseau social ou autre.

Une fois que vous avez un système bien rodé, vous n’avez pas à être doué en informatique, ni à être super organisé et encore moins à passer des heures à classer vos photos. Tout ce que vous faites est de suivre la méthode. En suivant cette méthode — ce flux de travail comme on l’appelle souvent — votre bibliothèque de photos va rester organisée naturellement et vous travaillerez de manière efficace.

Il m’a fallut beaucoup de temps pour créer un flux de travail efficace sur Lightroom. En réalité, plusieurs années. Mais aujourd’hui je suis super organisé et tout se fait simplement.

Pour vous aider à comprendre le fonctionnement de Lightroom, vous aider à le prendre en main rapidement et vous éviter de passer des heures et des heures à créer un flux de travail efficace, j’ai écrit un livre intitulé Apprendre Lightroom

Ce livre est un guide pas à pas dans lequel je vous explique ma façon de travailler, d’organiser mes photos et de les retoucher. A la fin de votre lecture, vous aurez créé sur votre ordinateur le même flux de travail que jutilise tous les jours et quil ma fallut des années à concevoir et optimiser. Vous aurez également compris comment ce flux de travail fonctionne, ce qui vous permettra, si vous le souhaitez, de l’adapter à vos propres besoins.

Vous pouvez le commander sur Amazon ou dans n’importe quelle librairie et si vous êtes déjà un utilisateur de Lightroom, il vous permettra d’améliorer votre façon de travailler en améliorant la façon dont vous classez vos photos et vous gérez votre flux de travail.

Conclusion

Contrairement à ce que croient beaucoup de photographes débutants, il est important d’utiliser aussi vite que possible un logiciel tel que Lightroom. Vous gagnerez du temps, vous pourrez corriger certaines de vos erreurs, vous améliorerez vos photos et progresserez plus rapidement.

Lightroom est le logiciel que j’utilise et que je vous conseille d’acheter car il est très complet et relativement facile d’accès par rapport à d’autres concurrents.

Une fois Lightroom installé sur votre ordinateur, il est important de mettre en place un bon système pour organiser vos photos. Je vous explique ma méthode et vous explique comment utiliser les outils de retouche de Lightroom dans mon livre Apprendre Lightroom.

Cet article fait partie de la série Découvrir LightroomArticle suivant : Lightroom CC, Lightroom Classic ou les deux ? Quel logiciel choisir pour gérer vos photos

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches

Et pensez à vous abonner pour ne pas rater les prochaines publications