Temps de lecture : 7 minutes

Nous avons tous dans la journée des périodes ou on se sent fatigués. Tout nous parait difficile et on n’a pas envie de faire grand chose. Et il y a d’autres moments ou on pourrait déplacer des montagnes, rien ne peut nous arrêter, et on se sent sur-motivés !

Ces changements de motivation viennent tout simplement de notre énergie. Plus on en a, plus on est motivé. En apprenant à repérer les moments ou vous avez le plus d’énergie, et en vous arrangeant pour travailler sur vos projets les plus importants à ces moments là, vous allez être beaucoup plus efficace, et vous arriverez enfin à atteindre les objectifs qui sont réellement importants pour vous.

La nuit de dimanche à lundi a été très courte pour moi. Aksel, mon fils qui n’a pas encore un mois, a mal dormi. Et si lui dort mal, toute la maison dort mal !

Mon réveil ce matin là était réglé à 7h. Et quand il a sonné, j’avais du dormir 3h au maximum, et encore ce n’était pas 3h d’affilé. Vu mon état de fatigue, et plutôt que de me lever, j’ai changé l’heure de mon réveil et l’ai réglé pour 9h. Je me suis immédiatement endormi, et ces deux heures de plus de sommeil m’ont fait beaucoup de bien.

gerer-votre-energie-pas-votre-temps

En me levant à 9h00, je me suis senti beaucoup plus reposé. Mais j’avais ce sentiment de culpabilité dans la tête : La petite voix qui vous dit « Tu aurais du te lever plus tôt ! Tu as perdu beaucoup de temps ce matin. Tu avais beaucoup de choses importantes à faire aujourd’hui ! ».

Le temps de déjeuner, de faire une micro séance de sport, juste de quoi me réveiller, mais assez courte pour rattraper un peu de temps perdu, et je me suis mis au travail.

Le soir, au moment d’aller me coucher, j’ai comme a mon habitude repensé à ma journée pour en faire un petit bilan et essayer de faire mieux le lendemain. Et c’est là que je me suis aperçu que j’avais été en fait très efficace ce jour là. J’ai eu le temps de terminer toutes les tâches importantes que je m’étais planifié pour la journée, et même attaqué celles du lendemain !

Si je m’étais levé à 7h comme prévu, j’aurais eu plus de temps pour travailler. Mais j’aurais eu également beaucoup moins d’énergie. Et je suis sur que, malgré ce gain de temps, j’aurais accompli moins de taches. Avec moins d’énergie, j’aurais été moins concentré, moins motivé, et donc moins efficace.

C’est pour cette raison qu’il vaut mieux gérer son énergie plutôt que son temps.

Prendre conscience de son niveau d’énergie

Nous avons tous des journées ou nous avons plus d’énergie que d’autres. Nous avons tous également des moments de la journée ou nous avons moins d’énergie. Je sais pour ma part que j’ai toujours une baisse d’énergie juste après le repas de midi. Après avoir travaillé toute la matinée, on se pose enfin pour déjeuner. On est assis, on décompresse, on profite du repas, et se remettre au travail juste après ça n’est pas toujours évident. Sans compter que la digestion, qui est l’un des systèmes qui consomme le plus d’énergie dans notre corps, n’aide pas.

La chose la plus importante et la plus difficile est de prendre conscience de son niveau d’énergie. C’est le seul moyen de pouvoir ensuite organiser vos journées en fonction de votre énergie, pour être plus efficace.

Lorsque j’ai commencé à travailler là dessus, j’ai utilisé une application sur mon iPhone (Due App) qui me permettait de paramétrer un rappel toutes les heures. Et à chaque fois que mon téléphone sonnait, j’essayais de déterminer mon niveau d’énergie en me posant quelques questions :

  • Est ce que je me sens fatigué ou au contraire bien réveillé
  • Est ce que je suis motivé pour attaquer une tache difficile ?
  • Au cours des 10 dernières minutes, est ce que j’ai été bien concentré sur la tache que je faisais ?
  • Est ce que je suis en train de perdre du temps à regarder n’importe quoi sur Facebook ?

Après quelques jours de pratique, j’ai pu déterminer à quel moment de la journée j’avais le plus d’énergie. C’était en général le matin, après avoir pris mon petit déjeuner, et terminé ma séance de sport. Et cette énergie avait ensuite tendance à diminuer dans la matinée.

J’ai également découvert que ce principe ne s’appliquait pas qu’a la journée, mais aussi à la semaine. Mon énergie était beaucoup plus grande le lundi matin que le mercredi matin par exemple.

Avec toutes ces informations, j’ai pu créer un emploi du temps pour mes semaines de travail. Le lundi matin, je le bloque pour la tache la plus importante que j’ai à accomplir dans la semaine. Je travaille à ce moment là sur un projet qui a de l’importance pour moi, et qui a le potentiel de changer ma vie.

Le deuxième créneau le plus important est le mardi matin, puis le vendredi matin, puis le mercredi, puis le jeudi. Ne me demandez pas pourquoi, mais chez moi ça marche comme ça. Et ensuite, dans le même ordre, ce sont les après-midi de 14h30 à 18h.

Les débuts d’après-midi (13h30 – 14h30) sont complètement inefficaces pour moi, j’essaye à ce moment là de faire une sieste quand je peux, ou de prendre du temps pour moi.

Vaincre la culpabilité

La deuxième chose difficile lorsque vous allez commencer à gérer votre énergie plutôt que votre temps, c’est que vous allez vous sentir coupable.

Vous allez avoir l’impression de ne rien faire pendant des périodes ou normalement vous devriez travailler.

Il n’y a pas de solution miracle de ce coté là : forcez-vous à travailler selon votre énergie pendant quelques temps, et prenez l’habitude le soir de faire un bilan de votre journée.

Vous allez vite vous apercevoir que vous travaillez peut-être moins longtemps, mais que votre travail est plus efficace. A la fin de la semaine, vous aurez accompli plus de choses, en moins de temps. Vous êtes donc plus efficace, et c’est ce qui est important.

Après quelques temps, vous vous habituerez à ce nouveau rythme, et comprendrez qu’au lieu de vous sentir coupable lorsque vous ne travaillez pas, il vaut mieux au contraire profiter à fond de ce moment là, pour décompresser plus rapidement, et remonter votre niveau d’énergie encore plus vite.

Comment améliorer la gestion de son énergie

Vous l’avez maintenant compris : pour travailler efficacement, vous devez prendre l’habitude de travailler sur vos projets et tâches les plus importants au moment ou vous avez le plus d’énergie. Voici quelques conseils pour gérer au mieux votre énergie, et améliorer votre façon de travailler :

  • Planifiez vos journées et vos semaines pour travailler sur les projets les plus importants lorsque vous avez le plus d’énergie. Après quelques semaines de pratique, vous vous apercevrez que vous n’avez jamais autant avancé sur les projets importants pour vous. Et ça aura pour effet d’augmenter votre énergie. C’est un cercle vertueux à mettre en place. Au début il faut se forcer, mais une fois amorcé, ça roule tout seul !
  • Si vous sentez votre énergie descendre, faites une pose : Lorsque vous sentez que votre énergie baisse, prendre un café ou manger une barre énergétique n’est pas une solution. Le premier va vous stresser plus qu’autre chose. Le second vous rendra obèse dans quelques années. Il vaut mieux faire une petite sieste. Si vous ne pouvez pas dormir, essayez la méditation : fermez les yeux, concentrez vous sur votre respiration, essayez de ne pas penser à autre chose qu’à votre respiration, et détendez-vous. Si vous n’y arrivez pas, allez marcher un petit peu. Seulement 10 minutes suffisent.
  • Si votre niveau d’énergie reste bas, travaillez sur quelque chose qui ne vous demande pas beaucoup de concentration : Certains jours, vous aurez beau faire tout ce que vous voulez, votre niveau d’énergie est au plus bas, et il ne veut pas remonter. Profitez en pour travailler sur des petites taches qui ne demandent pas beaucoup d’effort ni de concentration. C’est le moment de ranger votre bureau. De commander ces fournitures de bureau qui vous manquent. etc.
  • Ne vous forcez pas : Si vous aviez prévu de travailler sur un projet important, et que vous n’y arrivez pas aujourd’hui, ne vous forcez pas. Si vous vous forcez à travailler alors que vous n’arrivez pas à vous concentrer, ça engendrera de la frustration et de la culpabilité. Et ces deux sentiments négatifs abaisseront encore votre niveau d’énergie. Plutôt que de vous acharner, laissez tout simplement tomber. Rentrez chez vous si vous le pouvez. Dormez et récupérez. Faites tout ce que vous pouvez pour que le lendemain votre niveau d’énergie soit à bloc. Et demain, vous aurez tellement d’énergie, que vous rattraperez facilement le temps perdu aujourd’hui.
  • Faites en sorte d’augmenter votre niveau d’énergie à long terme : Il existe de nombreux moyens d’augmenter votre niveau d’énergie sur le long terme, et, cerise sur le gâteau, tous ces moyens sont également extrêmement bénéfiques pour votre santé. Si vous voulez réussir dans la vie, apprenez à augmenter votre niveau d’énergie moyen. Ça ne se fait pas du jour au lendemain, mais les bénéfices sont énormes. Prenez donc l’habitude de :
    • Dormir au moins 8h par nuit
    • Faire du sport tous les jours, ou au moins régulièrement
    • Apprendre la méditation
    • Bien manger à chaque repas, et surtout au petit déjeuner : diminuez le sucre, et mangez beaucoup de légumes verts et de protéines pour augmenter votre niveau d’énergie
    • Prendre le temps de marcher ou de vous balader
    • Etre heureux. Oui, être heureux est une habitude que vous pouvez prendre. C’est vous et vous seul qui décidez d’être heureux ou pas.

Si vous arrivez à prendre conscience de votre niveau d’énergie, et que vous apprenez à le gérer au mieux, vous comprendrez comment ces personnes qui accomplissent des dizaines de projets qui vous semblent insurmontables font pour y arriver.

Etre toujours occupé ne veut pas dire être efficace.

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches. Pensez également à vous abonner à la newsletter pour recevoir les prochains articles.

Les membres Premium peuvent discuter de cet article sur le forum de la communauté Premium.