Cet article fait partie de la série Le matériel du photographe
Temps de lecture : 11 minutes

Aujourd’hui, l’ordinateur est devenu un outil indispensable à tout photographe, et encore plus à un photographe professionnel. D’ailleurs, je suis certain que la majeure partie d’entre vous passe plus de temps devant l’écran de son ordinateur que derrière son appareil photo.

L’ordinateur a bien entendu un rôle artistique. Il vous permet de modifier, corriger et retoucher vos photos, grâce à des logiciels tels que Lightroom, Photoshop, ou d’autres.

Mais c’est loin d’être son seul usage.

L’ordinateur sert à stocker et gérer vos photos. Il sert à communiquer avec vos clients. Il sert à gérer votre présence sur internet. Il sert à la facturation de vos clients. Il est utilisé pour toute la gestion administrative de votre entreprise. Bref, on utilise de plus en plus son ordinateur, et on en est de plus en plus dépendant.

Et c’est pour cela que bien choisir son ordinateur est extrêmement important.

Mon ordinateur ne sera peut-être pas votre ordinateur

Nous avons tous un ami qui nous a dit au moins une fois : “Tu devrais acheter tel ordinateur. Je viens de l’acheter, et tu verras, c’est le meilleur qui existe !”.

Mon premier conseil, est de ne jamais écouter votre ami.

Ce n’est pas parce que son ordinateur lui convient parfaitement, qu’il vous conviendra à vous également.

Chaque personne à un usage de son ordinateur qui lui est propre.

Et vous devez donc choisir un ordinateur en fonction de vos propres besoins. Pas en fonction de vos amis. Pas en fonction de la dernière mode. Et encore moins en fonction des conseils d’un vendeur de supermarché, qui ne s’y connait pas plus que ma grand-mère en informatique. J’ai créé et je gère toujours aujourd’hui une entreprise d’informatique (Isacoms), donc je m’y connais un tout petit peu en informatique. Et quand j’entends des vendeurs chez Darty donner des conseils à des personnes qui n’y connaissent rien, j’ai mal aux oreilles. A part lire les étiquettes collées sur les ordinateurs, la majorité d’entre eux ne vous donnera pas de conseils utiles. J’exagère bien entendu, et je suis certain que beaucoup de vendeurs sont très compétents. Mais ce que je veux dire ici, c’est que vous êtes le seul à pouvoir décider du matériel dont vous avez réellement besoin.

D’ailleurs, vous allez voir que dans cet article, je ne vais jamais vous dire “Achetez tel ou tel ordinateur”. Je vais simplement vous expliquer les questions que vous devez vous poser, et les points importants que vous devez vérifier, pour que vous puissiez faire un choix avisé. Un choix qui correspondra à vos réels besoins.

Il y a composant et composant

Sur les étiquettes des grandes surfaces, vous pouvez voir deux ordinateurs avec des caractéristiques identiques, mais à des prix totalement différents.

Tout le monde pense que ce que l’on paye, c’est la marque, ou le design de la machine.

Le design peut effectivement expliquer une partie de la différence de prix. Mais il n’y a pas que le prix. Il y a aussi la qualité des composants et du matériel qui est installé à l’intérieur de la machine.

C’est comme pour une voiture. Une Twingo à un moteur, une Ferrari à également un moteur. Pensez-vous qu’il n’y a que la marque et le design qui explique la différence de prix ? Bien sur que non ! Et bien, pour les ordinateurs, c’est la même chose.

Je vais prendre un exemple concret et très simple : un disque dur. Il y a des disques durs dans tous les ordinateurs. Pourtant, vous allez voir qu’il y a disque dur et disque dur.

En allant faire un tour sur Amazon, j’ai récupéré les prix de quelques modèles de disques durs, dont les caractéristiques sont assez proches. Et voilà le résultat :

Les 4 premiers disques durs sont du même constructeur. Ils sont au même format (3,5 pouces), on la même interface de connexion (SATA), et la même capacité (1To). Pourtant, leurs prix varie de 48 à 71 euros ! La vous voyez bien qu’on ne paye pas la marque, c’est la même. C’est tout simplement que ces différents disques ne sont pas construit de la même façon, et ne sont pas destinés aux même usages :

  • La série blue est une série entrée de gamme, pour ordinateur grand public
  • La série green est une série moins gourmande en énergie, et moins bruyante également
  • La série red est dédiée au stockage des données (NAS par exemple). Pas de très grande performances en lecture/ecriture, mais une très grande longévité pour ces disques, qui sont censés tourner 24H/24.
  • La série black est elle destinée aux utilisations intensives, et qui nécessitent des performances importantes (bureaux d’études, etc.)

Les deux autres disques choisis sont un peu différents.

Le Samsung est un disque SSD, c’est à dire que le stockage n’est pas mécanique comme sur les disques classiques. Il est effectué sur une unité de mémoire qui s’apparente aux stockages des cartes mémoires de vos appareils photos. Sa capacité est elle aussi de 1To, mais le prix est bien plus élevé.

Enfin, le dernier disque dur est un disque spécial que l’on installe dans les serveurs. L’interface de connexion (SAS) est beaucoup plus rapide que le SATA, et les disques tournent à 15 000 tours par minutes, là ou les disques des ordinateurs tournent à 7400 voir même 5200 tous par minutes pour les entrées de gamme.

Vous comprenez donc maintenant que deux ordinateurs avec des disques dur de 500Go peuvent avoir des performances complètement différentes.

Et c’est pareil pour tous les composants : mémoire, processeur, disque dur, carte mère, alimentation électrique, batterie pour les ordinateurs portables, etc. Selon les marques et les modèles, vous n’aurez pas du tout les mêmes performances, ni la même durée de vie.

Si vous achetez un ordinateur Acer à 359 €, il ne faut pas s’attendre aux performances d’un Mac Pro à plus de 7 000 €, ni à la même durée de vie !

En parlant de Mac et de PC, nous en arrivons au deuxième critère de choix d’un ordinateur :

PC ou MAC ?

Une question de moins en moins facile à trancher.

Il y a encore quelques années, beaucoup de logiciels n’étaient pas disponible sous Mac. Aujourd’hui, la plupart des logiciels sont disponibles sur les deux plateformes. On voit même le phénomène inverse : beaucoup de startup innovantes lancent des produits pour Mac, et pas de version PC. L’arrivée des iPhones puis des iPad y est pour beaucoup.

En ce qui concerne la photo, la majorité des logiciels sont disponibles pour les deux plateformes. Avant de faire votre choix, vérifiez si les logiciels que vous utilisez sont disponibles. Beaucoup de logiciels métiers d’entreprises un peu vieillissant mais toujours largement utilisés ne sont disponibles qu’en version Windows.

Si vous n’avez aucune préférence, et aucun logiciel ne vous oblige à un choix, j’aurais tendance à vous conseiller le Mac. Le système d’exploitation est très simple à utiliser, et le fait qu’Apple maitrise toute la chaine de construction, de l’ordinateur au système d’exploitation, fait que les produits sont très fiables, et très bien optimisés (énergie et autonomie, exploitation du processeur et de la mémoire, pilotes intégrés, etc.) Le système de sauvegarde Time Machine est également très pratique.

Si vous êtes bricoleur, et aimez mettre les mains dans le cambouis, les PCs sont faits pour vous. Vous pourrez les customiser à votre guise, et même les monter vous-même. Mais attention, si le PC devient votre outil de travail, de ne pas passer plus de temps à vous occuper de votre ordinateur que de vos clients !

Fixe ou portable ?

La deuxième grande question à se poser est de savoir si vous avez plutôt besoin d’un fixe ou d’un portable.

A puissance comparable, un ordinateur portable sera plus cher qu’un ordinateur fixe. Par contre, le portable a beaucoup d’avantages pour un photographe : vous pouvez l’amener avec vous en voyage, pour décharger vos photos, et surtout continuer à gérer votre business, votre blog, etc.

L’autre avantage d’un ordinateur portable, c’est son utilisation en studio, avec la capture en mode connecté de Lightroom par exemple. A moins d’avoir un ordinateur fixe dédié à ça, et toujours en place dans votre studio, il sera bien plus facile de déplacer un portable qu’un fixe !

Enfin, si vous optez pour un portable, réfléchissez à l’usage que vous allez en faire. Si vous ne bougez pas beaucoup, un 15 pouces sera le meilleur rapport qualité/prix. Par contre, l’ordinateur sera un peu lourd. A oublier si vous devez le trimbaler toute la journée dans une sacoche. Plus vous diminuerez la taille de votre ordinateur, plus vous devrez faire de compromis. Un ordinateur plus petit et plus fin sera en général moins puissant, et plus cher.

Si vous vous déplacez souvent, le 13 pouces est un bon compromis. Par contre, son écran ne sera pas assez grand pour travailler toute la journée dessus. Il vous faudra dans ce cas investir dans un écran séparé, ainsi que dans un clavier / souris. Une fois de retour chez vous, vous n’avez qu’à brancher votre écran, clavier et souris sur votre portable, pour profiter d’un bureau bien confortable. Dans cette configuration, pensez également à acheter une alimentation électrique supplémentaire pour votre ordinateur portable. L’une restera branchée sur votre bureau. L’autre sera toujours dans votre sac. ça vous évitera de passer sous le bureau pour brancher l’alimentation électrique à chaque fois que vous rentrez chez vous !

Enfin, certains constructeurs proposent également des stations d’accueil. Dans ce cas, tous vos câbles restent branchés sur votre station d’accueil, et quand vous rentrez chez vous, vous n’avez qu’à poser votre ordinateur sur sa station d’accueil pour que tous vos périphériques soient à nouveau disponibles.

Choisir son écran

Il y a à peu près autant de marques et de modèles d’écrans qu’il y a d’ordinateurs. Et le choix d’un écran n’est pas toujours facile.

Commencez par définir la taille qu’il vous faut. Pour un écran utilisé pour de la photo, ne prenez pas en dessous de 24 pouces.

De préférence, essayez de choisir un écran que vous pouvez régler en hauteur. La majorité des écrans bas de gamme ne sont pas réglables, et ils sont toujours trop bas. Ce qui n’est pas bon pour vos cervicales. L’autre alternative est de prendre un écran non réglable, et de le surélever en le posant sur un support prévu pour. L’autre avantage de cette méthode est de vous dégager un peu d’espace en plus sur le bureau, sous l’écran.

Passons maintenant aux caractéristiques plus techniques :

La résolution est importante en photographie. Plus la résolution sera grande, plus vous pourrez afficher de choses sur votre écran. Certains 27 pouces peuvent avoir une moins bonne résolution qu’un 24 pouces. La taille ne fait donc pas tout !

La densité des pixels est également très importante. C’est elle qui donnera une impression de netteté à vos images. Elle est mesurée en ppi (pixels per inch. Pixels par pouces en français, parfois abrégé en ppp).

La technologie utilisée pour la dalle est aussi très importante. Aujourd’hui, les dalles IPS sont les plus performantes, mais de nouvelles technologies apparaissent très régulièrement.

Des ports USB intégrés peuvent être un plus, pour brancher une clé USB par exemple. Des hauts-parleurs intégrés également. Sans être une absolue nécessité.

Si vous voulez quelques idées de marques, il y a les moniteurs Apple, qui sont très performants, mais un peu chers. Vous pouvez également regarder du coté de Eizo, Viewsonic ou encore Samsung. Mais comme toujours, pour une même marque, deux écrans peuvent être très différents en qualité.

Enfin, le plus important pour un écran, c’est certainement de le calibrer. Calibrer correctement un écran vous permettra d’avoir des couleurs affichées sur votre écran qui correspondent aux couleurs que vous avez photographié. Ceci peut se faire sur n’importe quel écran, à l’aide d’une sonde spéciale. Je reviendrai là-dessus dans un prochain article.

Processeur

Le processeur est ce qui représente la puissance de calcul de votre ordinateur. C’est un peu comme son cerveau. Intel règne en maitre sur les processeurs grand public. Pour traiter des photos, un Core i5 est obligatoire. Un Core i7 est très appréciable.

Mémoire

La mémoire vive est très importante pour un ordinateur. Lorsque le processeur fait des calculs, et qu’il doit stocker des informations temporaires avant de les réutiliser l’instant suivant, il les stocke dans la mémoire vive, ou RAM. Si la RAM est pleine, ces informations sont alors stockées sur le disque dur. Celui-ci étant beaucoup moins rapide, tout votre ordinateur sera alors beaucoup plus lent.

Plus vous utilisez d’applications en simultané, plus vous aurez besoin de RAM. Les prix de la mémoire vive ont bien baissés ces dernières années. Prenez 4 Go minimum. 8 Go voir plus sont appréciables.

Stockage des données

L’endroit ou vous stockez vos données est très important. Surtout pour un photographe, si vous faites des dizaines de photos chaque jour, vous allez très vite générer une quantité importante de données.

Il vous faut donc beaucoup d’espace.

Depuis quelques années, une nouvelle technologie à fait son apparition sur le marché : le SSD. Les disques SSD ne fonctionnent plus avec des plateaux qui tournent, comme les disques durs classiques. Il fonctionnent avec des puces qui stockent les informations. Un peu comme les cartes mémoires que vous utilisez dans votre appareil photo.

Le SSD est beaucoup plus rapide qu’un disque dur classique. Mais il reste encore cher, surtout si vous avez besoin d’espace.

Le meilleur choix, est d’avoir un disque dur SSD de capacité moyenne (entre 250Go et 500Go) sur lequel sera installé votre système d’exploitation et vos logiciels. Vous utiliserez également ce disque pour stocker temporairement les photos sur lesquelles vous êtes en train de travailler.

Comme vous arriverez très vite à saturer votre disque, il vous faut un deuxième disque. Soit interne, si vous avez un ordinateur fixe. Soit externe, si vous avez un ordinateur portable.

Ce deuxième disque vous servira à stocker vos archives. Lightroom gère ça très bien, j’y reviendrai dans un prochain article.

Il vous faudra également établir une stratégie de sauvegardes pour toutes vos photos. Et ça aussi, j’y reviendrai dans un prochain article. (J’ai du pain sur la planche !)

Carte graphique

Si vous utilisez simplement Lightroom, ou un logiciel équivalent, principalement tourné vers la gestion de vos photos, la carte graphique ne sera pas un élément déterminant quand au choix de votre ordinateur.

Si par contre vous prévoyez d’utiliser régulièrement Photoshop, ou d’autres logiciels assez gourmands en ressources, il vous faudra viser une carte graphique plus puissante, avec une grande capacité de mémoire dédiée. Idem si vous faites de la 3D, de la DAO, ou êtes un fan de jeux vidéos récents.

Pensez également à vérifier qu’elle soit compatible avec la connectique de votre écran (VGA, DVI, Thunderbolt, etc.) Si vous avez un PC fixe, une carte graphique capable de supporter deux écrans est un gros plus.

Quand renouveler son ordinateur

Je conseille à mes clients de renouveler leurs ordinateurs tous les 3 ans. Avec l’âge, les composants s’usent, et le risque de panne ou de perte de données augmente sensiblement.

Si vous êtes un professionnel, sachez qu’il existe des solutions de location (LOA ou LLD). Dans ce cas, vous louez votre ordinateur pendant une période prédéfinie (3 ans en général), et à la fin de votre contrat, on vous fournit un nouvel ordinateur, et vous repartez pour 3 ans. Le même principe que pour les voitures.

Si vous prenez un ordinateur plutôt bas de gamme, il faudra certainement le renouveler plus souvent. Avec un ordinateur haut de gamme, vous pouvez vous permettre de le garder un peu plus longtemps

Le matériel que j’utilise

Juste pour vous donner un exemple, par pour vous donner un conseil :

Actuellement, j’utilise un MacBook Air avec un processeur i7, un disque dur SSD de 256Go, et 8Go de RAM. Cet ordinateur à un peu plus de 2 ans. J’avais opté pour cet ordinateur car je me déplace toute la journée avec mon ordinateur sous le bras, et qu’à l’époque c’était le seul modèle aussi léger et avec autant d’autonomie, tout en restant largement assez puissant pour retoucher des photos.

Bien sur, 256Go d’espace disque ce n’est pas suffisant. J’utilise donc un NAS Synology avec à l’intérieur deux disques Western Digital Red de 3To pour stocker mes photos. J’ai également un écran 27 pouces Fujitsu.

Je dois changer d’ordinateur dans les prochains mois, et j’ai déjà fait mon choix : un MacBook Pro avec un i7 8Go de Ram, et 512Go de disque SSD. Les dernières générations de MacBook pro sont bien moins encombrantes que les anciennes, et également beaucoup plus légères. Ils sont par contre plus puissants que les MacBook Air. Et le gros avantage de cet ordinateur, c’est son écran rétina (227 pixels par pouces – résolution de 2 560 x 1 600).

J’espère vous avoir un peu éclairé quand au choix de votre futur ordinateur. Avant de faire votre choix définitif, pensez à parcourir quelques sites internet qui vendent le modèle d’ordinateur que vous voulez, pour voir les commentaires que les gens font à son sujet. C’est parfois très instructif quand à la qualité réelle de l’ordinateur.

Vous pouvez également aller le voir en grande surface, pour vous rendre compte de son ergonomie, de la taille de l’écran, etc.

Et si vous avez des questions, n’hésitez pas, je ferai de mon mieux pour y répondre.

Cet article fait partie de la série Le matériel du photographeArticle précédent : Charte de gris neutre : Comment l’utiliser pour améliorer vos photos

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches

Et pensez à vous abonner pour ne pas rater les prochaines publications