Je suis parti il y a quelques semaines passer un week-end à Bilbao. L’occasion pour moi de vous ramener quelques photos de ce court séjour.

Le temps n’était pas vraiment de la partie, puisqu’il a commencé à pleuvoir à peu près une demi heure après mon arrivée. Il a surement du arrêter de pleuvoir depuis, mais je n’étais pas là pour le voir !

Grand Hotel Domine Bilbao

La première bonne surprise du voyage a été l’hotel : Le Grand Hotel Domine Bilbao.

L’hotel est situé juste en face du musée Guggenheim, et a été entièrement décoré de manière très moderne.

Une partie des chambres donnent sur un grand espace à l’intérieur de l’immeuble, dans lequel a été installée une sculpture monumentale faite de galets et de fil de fer.

00001_blog_photo

00033_blog_photo

00032_blog_photo

Sur la partie accessible de la sculpture, les gens ont écrit de petits messages sur les galets

00034_blog_photo

L’hotel regorge d’autres surprises, qui raviront les photographes, comme cet escalier photographié depuis le cinquième étage de l’hotel

00036_blog_photo

Ou ce canapé installé dans le hall d’entrée

00009_blog_photo

Tapas

Comme toute ville espagnole qui se respecte, Bilbao regorge de bars à tapas, de restaurants, et autres petits bistrots.

Le soir venu, tout les habitants du quartier se retrouvent au comptoir, quel que soit leur age.

00002_blog_photo

00004_blog_photo

00005_blog_photo

Dans le pays basque, les tapas sont présentées sur des petites tranches de pain.

00003_blog_photo

Au premier plan : foie gras de canard poilé, fleur de sel, et confiture de cerise. C’est pas mal du tout !

Les vitrines

En me promenant dans la ville, j’ai pu trouver pas mal de vitrines très bien décorées et agencées.

Vitrine animée à Bilbao

00007_blog_photo

Celle-ci était animée. Et d’autres étaient appétissantes et originales :

00017_blog_photo

00016_blog_photo

00015_blog_photo

00014_blog_photo

00013_blog_photo

Las 7 Calles : La vielle ville

Le quartier de Las 7 Calles (les 7 rues) est le quartier historique de Bilbao.

On y trouve de nombreux monuments historiques, et des petites rues étroites et très fréquentées.

00012_blog_photo

00019_blog_photo

00024_blog_photo

00025_blog_photo

00029_blog_photo

Au sud de ce quartier, quelques escaliers permettent de monter sur une colline qui domine toute la ville.

00026_blog_photo

Les ballades dans la vielle ville sont très agréables, bon, sauf quand il pleut comme ce fut le cas lors de mon petit séjour.

Mais malgré la pluie, on y croise beaucoup de gens, et on peut y découvrir de nombreuses petites boutiques.

00018_blog_photo

00020_blog_photo

00023_blog_photo

00022_blog_photo

00021_blog_photo

00027_blog_photo

00028_blog_photo

Puente de Vizcaya

Vue que la météo n’était vraiment, mais vraiment pas bonne du tout, et qu’il pleuvait de plus en plus, la première après-midi s’est terminée en métro, direction Portugalete, une petite ville proche de la mer, à l’embouchure du Nervion, le fleuve qui traverse Bilbao.

00030_blog_photo

Objectif de cette petite escapade : El Puente de Vizcaya (Le pont de Biscaye).

Cet ouvrage, achevé en 1893, est un pont transbordeur, qui relie les deux villes de Portugalete et Getxo, situées de part et d’autre du Nervion.

00031_blog_photo

Non, la photo n’est pas en noir et blanc. Je vous l’ai dit, le temps n’était pas au top !

Le musée Guggenheim

Pour le deuxième jour de séjour, le temps était à peu près aussi pourri que le premier : pluie, pluie, pluie, et parfois pluie aussi…

00011_blog_photo

00010_blog_photo

00037_blog_photo

C’était donc le climat idéal pour aller se réfugier dans le magnifique musée Guggenheim.

00038_blog_photo

Au rez de chaussée, une superbe exposition dédiée aux aciéries qui ont été la cause de la richesse de Bilbao au siècle dernier. Mais aussi de ses difficultés dans les années 80.

00039_blog_photo

00045_blog_photo

00044_blog_photo

00043_blog_photo

00042_blog_photo

00041_blog_photo

00040_blog_photo

Comme souvent dans les musées, les appareils photo ne sont pas les bienvenus. J’ai quand même pu prendre quelques photos des deux autres étages du musée.

00049_blog_photo

00048_blog_photo

00047_blog_photo

00046_blog_photo

Et c’était heure de rentrer. J’ai du abandonner Puppy, qui lui est resté sous la pluie !

00035_blog_photo

Une question ou une réaction à propos de cet article ?
On en discute dans la communauté des SuperPhotographes

Pas encore membre de la communauté ?
Rejoignez des centaines de photographes au sein d'un groupe dans lequel vous pouvez poser vos questions, demander des conseils, discuter avec d’autres passionnés, partager des ressources, des connaissances ainsi que des projets.
En savoir plus et s'inscrire gratuitement