Au premier jour d’un cours consacré à la céramique, le professeur sépare sa classe en deux groupes :

Le premier groupe devra se concentrer sur la quantité de pièces réalisées. Ils seront notés, lors de l’examen, sur le poids total de pièces créées en un temps limité;

Le second groupe devra au contraire se focaliser sur la qualité. Lors de l’examen, ils ne pourront créer qu’une seule pièce, et leur note sera déterminée en fonction de la qualité de la pièce créée.

Lors de la notation finale, un résultat inattendu se produisit :

Les pièces les mieux réalisées furent toutes produites par le groupe noté pour la quantité.

Pendant la formation, les élèves de ce groupe ont passé tout leur temps à travailler, à produire des pièces, à s’entrainer et à apprendre de leurs erreurs.

Les autres élèves, focalisés sur la qualité, ont passé plus de temps à étudier la manière de faire une pièce parfaite qu’a réellement produire. Au final, ils n’avaient pas grand chose à offrir de plus que de grandes théories.

Les mêmes résultats pourraient être observés en photographie.

Alors arrêtez de passer des heures à apprendre la théorie, arrêtez de discuter des journées entières de tel ou tel objectif, et prenez des photos : Il n’y a qu’une seule façon de progresser en photographie.

Une question ou une réaction à propos de cet article ?
On en discute dans la communauté des SuperPhotographes

Pas encore membre de la communauté ?
Rejoignez des centaines de photographes au sein d'un groupe dans lequel vous pouvez poser vos questions, demander des conseils, discuter avec d’autres passionnés, partager des ressources, des connaissances ainsi que des projets.
En savoir plus et s'inscrire gratuitement