Temps de lecture : 7 minutes

Dans un premier article dédié à la pose longue, je vous ai expliqué comment obtenir une pose longue. Dans un second article, je vous ai montré que la pose longue n’était pas très compliquée et je vous ai expliqué comment réussir votre première photo en pose longue.

Suite à ces articles, vous avez été très enthousiastes. Vous avez encore été très nombreux à m’envoyer vos commentaires et questions ces derniers jours. Certains d’entre vous sont allé s’amuser de nuit et on réussi à prendre de très belles photos en pose longue. Pour de premiers essais, c’est vraiment pas mal du tout ! Pendant leur sortie, ils ont pu constater que la pose longue n’était pas si compliquée qu’il n’y paraissait et surtout que c’était une discipline passionnante.

Comme promis, aujourd’hui je continue à vous parler de photographie en pose longue. J’ai d’ailleurs une très bonne nouvelle à vous annoncer, je vous en reparle d’ici quelques instants. Lisez cet article jusqu’au bout !

Comme nous l’avons vu, la pose longue est une technique qui vous permet de créer des photos extraordinaires. Les photos obtenues en pose longue semblent irréelles. Les non initiés pensent même qu’il s’agit de photos truquées. Mais ce n’est pas le cas !

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à la pose longue, j’ai découvert que contrairement à ce que je pensais, la technique n’était pas si compliqué que ça. Il y avait une certaine méthode à respecter, une logique à comprendre, mais rien de très difficile.

La pose longue, c’est facile

Dans mon dernier article, je vous ai amené avec moi pour prendre une photo de nuit en pose longue. Mon sujet était une grande roue et pour réussir ma photo, tout ce que j’ai eu à faire était :

  1. De poser mon appareil sur un trépied,
  2. de cadrer ma photo,
  3. de régler la sensibilité de mon appareil sur 100 ISO,
  4. de passer en mode priorité vitesse,
  5. de régler la vitesse d’obturation sur 5 secondes,
  6. et enfin, d’utiliser le retardateur pour déclencher

Voici la photo obtenue :

Et c’est tout. Pas besoin d’être magicien ni photographe professionnel. Pas besoin non plus de matériel spécifique ou couteux. Aucune retouche n’a été nécessaire. Le secret de cette photo était simplement d’avoir choisi une heure ou il y avait très peu de lumière et un sujet dont le mouvement était rapide.

Cet exemple était facile. Je l’ai choisi exprès pour que vous puissiez prendre vos premières photos en pose longue facilement.

Mais que se passe-t-il quand il y a plus de lumière ? Comment réussir à prendre une photo en pose longue et en pleine journée par exemple ?

Comment faire quand il y a plus de lumière ?

Je vous en ai déjà parlé, la vitesse d’obturation obtenue dépend de la quantité de lumière qui éclaire votre scène. En pleine nuit, il y a très peu de lumière. On obtient donc facilement des temps de pose longs.

En pleine journée, ça se complique. Si vous deviez photographier la même scène avec les mêmes réglages mais en pleine journée, vous obtiendriez une photo surexposée, complètement blanche. Heureusement, vous vous en doutez, il existe des moyens d’obtenir des photos en pose longue même en pleine journée.

Si la quantité de lumière est moyennement importante (par exemple dans un endroit bien à l’ombre) et que votre sujet est rapide, vous arriverez à obtenir des photos en pose longue simplement en modifiant les réglages de votre appareil photo. Voici un exemple :

Cette photo a été prise à 16h, donc en pleine journée. Il y avait beaucoup de lumière, mais ce torrent était à l’ombre au fond d’une vallée exposée au nord.

En diminuant la sensibilité à 100 ISO et en réglant l’ouverture de mon objectif au maximum (f/22), j’ai réussi à obtenir un temps de pose de 0,8 secondes. Comme l’eau était très rapide, ce temps de pose était assez long pour obtenir un effet laiteux, caractéristique des photos en pose longue.

Si la quantité de lumière est vraiment trop importante ou que vous avez besoin d’un temps de pose plus long, il vous faudra alors utiliser un filtre ND pour diminuer artificiellement la quantité de lumière qui entre dans votre appareil. Voici un nouvel exemple de photo :

Elle a été prise en milieu après-midi et cette fois en plein soleil. Pour transformer la surface de l’eau en une étendue lisse comme vous pouvez la voire sur la photo, il m’a fallut un temps de pose de 5 minutes environ. Oui, ça fait long !

Avec la lumière qu’il y avait, impossible d’arriver à un temps de pose aussi long en changeant simplement mes réglages. J’ai utilisé un filtre ND (en réalité, j’ai même du utiliser deux filtres ND : un filtre ND10 et un ND6).

Pour chacune de ces photos, je n’ai pas eu à faire de retouches pour créer l’effet de la pose longue. C’est mon appareil qui a créé cet effet de flou sur l’eau du torrent et celle de la mer. Cet effet était visible juste après la prise de vue, sur l’écran de mon appareil photo.

Côté matériel, pour la première photo, aucun matériel spécifique nécessaire. Seulement un trépied. Ce sont les réglages que j’ai utilisé et le fait de choisir un endroit à l’ombre qui m’ont permis d’obtenir un temps de pose relativement long.

Pour la seconde, j’ai du utiliser un filtre ND. Il agit comme une paire de lunettes de soleil. Sans lui, je n’aurais jamais pu obtenir un temps de pose de plusieurs minutes, alors que mon sujet était en plein soleil.

La pose longue peut transformer vos photos

Vous le voyez, ces photos sont sympas et changent de celles qu’on a l’habitude de voir. La technique de la pose longue a la capacité de transformer vos photos. De les rendre beaucoup plus intéressantes.

Sans utiliser la technique de la pose longue, voici à quoi ressemblait le ponton que j’ai photographié.

La photo est loin d’être extraordinaire. Mais en utilisant un temps de pose plus long, la scène se transforme. L’eau devient toute lisse, on ne voit plus de vaguelettes, on ne distingue plus aucun détail. On obtient une photo qui donne une impression de calme et de simplicité. Très différente de celle obtenue avec un temps de pose plus court.

Des techniques différentes selon les conditions de prise de vue

La technique que j’ai utilisé pour prendre la photo du torrent et celle du ponton sont assez différentes de celle que je vous ai montré pour photographier la grande roue.

Pour celle du torrent, j’ai du modifier mes réglages pour faire en sorte de diminuer la quantité de lumière qui entrait dans mon appareil.

Pour celle du ponton, j’ai utilisé des filtres ND. Leur utilisation nécessite des connaissances et des techniques particulières.

Par exemple, les filtres ND que j’ai utilisé sont tellement foncés qu’il était impossible à mon appareil de faire la mise au point ou une mesure d’exposition à travers eux. J’ai du faire ma mise au point manuellement, avant de monter les filtres sur mon objectif. Pour la mesure d’exposition, j’ai du utiliser une application sur mon iPhone pour calculer le temps de pose que je devais utiliser afin d’obtenir une bonne exposition.

Au cours de mes sorties, j’ai soigneusement noté toute les techniques et procédures que j’utilisais pour obtenir ces trois photos. J’ai même pris des photos des endroits ou je m’installais, de la façon dont je plaçais mon appareil, ou du bonnet que je mettais sur mon appareil pour éviter les fuites de lumière — un problème propre à la pose longue.

Non ce n’est pas une blague, mon appareil photo avait vraiment un bonnet, la preuve :

J’ai tout soigneusement noté et regroupé ces informations dans un guide. À l’intérieur, je vous explique pas à pas et en détail comment réussir les deux photos que je vous ai montré aujourd’hui, en plus de celle de la grande roue. Je vous explique également :

  • Comment obtenir une pose longue.
  • De quel matériel vous avez besoin et comment le choisir (trépied, filtre ND, télécommande filaire, etc.).
  • Je vous explique comment préparer vos sorties photos : choisir un sujet, trouver un bon point de vue, planifier votre sortie et préparer votre matériel.
  • Enfin, je vous emmène avec moi sur le terrain pour prendre les trois photos que nous avons vu : la grande roue, le torrent de montagne puis le ponton au bord de la mer. Pour chacun d’entre elles, vous serez avec moi pour la préparation de la photo puis tout au long de la prise de vue. Je vous montre tout et je vous explique tout pas à pas. Vous pourrez ainsi reproduire facilement toutes les étapes nécessaires pour réussir vos photos en pose longue.

C’est pour bientôt !

Je travaille sur cet ebook depuis plusieurs mois et, ça y est, il est enfin prêt. Il me reste une ou deux choses à finaliser et vous pourrez le lire. Je pense qu’il sera disponible ce week-end !

Lors de sa sortie, je le proposerai à un prix réduit. Vous pourrez le télécharger à moitié prix, mais seulement pendant 5 jours.

Pour ne pas rater cette offre spéciale, pensez à vous abonner à ma newsletter en cliquant sur ce lien : https://photo.nicolascroce.com/newsletter/. Je vous enverrai un email pour vous prévenir de sa disponibilité en avant-première. Vous pourrez ainsi profiter de cette offre spéciale de lancement, qui je vous le rappèle ne durera que quelques jours !

Rendez-vous donc ce week-end et, d’ici là, pensez à partager cet article avec tous les gens que vous connaissez ! Ils pourront ainsi profiter de l’offre spéciale de lancement de mon ebook dédié à la pose longue.

Edit : Mon Livre dédié à la pose longue est maintenant disponible. Vous y apprendrez toutes les techniques pour réussir vos photos en pose longue.

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches. Pensez également à vous abonner à la newsletter pour recevoir les prochains articles.

Envie d'approfondir le sujet ?

Les membres Premium peuvent discuter de cet article et poser toutes leurs questions dans le forum de la communauté Premium.

Vous pouvez rejoindre cette communauté de photographes et de créatifs dès maintenant. Votre inscription vous permettra de progresser plus rapidement et de profiter de nombreux avantages : formations et eBooks gratuits, contenus exclusifs, réductions spéciales, etc. Informations et Inscription

Lancer la discussion sur le forum de la communauté Premium.