Cet article fait partie de la série Débuter en photographie
Temps de lecture : 9 minutes

Il y a quelques jours, j’ai reçu un témoignage de Romain, lecteur du blog et abonné à ma newsletter depuis moins d’un mois.

Sa femme Céline a récemment accouché d’un petit garçon. C’est leur premier enfant. Tout s’est bien passé et ils sont tous les trois très heureux aujourd’hui.

Quelques minutes après l’accouchement, Céline, Romain et leur fils sont raccompagnés par l’équipe de la clinique dans leur chambre. C’est la première fois qu’ils sont tous les trois, seuls. Romain a apporté avec lui son appareil photo. Il s’empresse de prendre quelques photos de ce moment magique et unique. Il a également pris pas mal de photos dans la salle d’accouchement.

Après trois jours passés à la clinique, la petite famille est de retour à la maison. Cet après-midi, Romain s’empresse d’importer toutes les photos qu’il a prises sur son ordinateur, pour pouvoir les envoyer à la famille.

Lorsqu’il voit les photos sur un grand écran pour la première fois, il s’aperçoit qu’elles sont quasiment toutes floues. Pas complètement floues, sinon il s’en serait aperçu sur l’écran de son appareil photo, mais suffisamment floues pour que ce soit gênant.

Lorsqu’une photo est floue, il n’y a plus rien à faire. Elle est définitivement ratée. Vous aurez beau faire tout ce que vous voudrez avec un logiciel comme Lightroom, la photo restera floue et ratée. Vous ne pourrez jamais rattraper cela sans que ça se voit sur la photo.

Un accouchement est un évènement unique. Impossible de revenir en arrière pour reprendre ces photos. En voyant le résultat, Romain a décidé d’apprendre la photo. Lui et Céline veulent un second enfant et il ne veut pas refaire la même erreur une seconde fois.

Le léger flou qui est apparu sur les photos de Romain est facile à expliquer et à éviter. Il s’agit d’un flou de bougé. Au moment ou Romain a pris sa photo, il ne tenait pas correctement son appareil et celui-ci a bougé lorsqu’il a appuyé sur le déclencheur. C’est ce mouvement qui a créé ce flou sur sa photo.

Je vais vous expliquer aujourd’hui comment bien tenir votre appareil photo pour améliorer la netteté de vos photos.

Le problème des photos floues

A moins que ce soit un effet artistique recherché, lorsqu’une photo est complètement floue, elle est ratée. Le flou est impossible à rattraper en post-production. Les logiciels comme Lightroom proposent des outils permettant d’augmenter la netteté d’une photo. Ces outils sont capables d’améliorer une photo ou le flou est très très léger, mais en aucun cas vous ne pourrez rattraper une photo complètement floue.

En photographie, il existe trois types de flous principaux :

  • Le flou de bougé
  • Le flou de mouvement
  • Le flou provoqué par une faible profondeur de champ

Celui dont on va parler aujourd’hui, vous vous en doutez, c’est le flou de bougé. Ce flou est provoqué par un mouvement de votre appareil photo au moment de la prise de vue.

Lorsqu’une de vos photos est floue, comment savoir si il s’agit d’un flou de bougé ? Très simple : lorsqu’il s’agit d’un flou de bougé, tout ce qui se trouve sur la photo est flou. Ce n’est pas le cas avec les autres flous. En cas de flou de mouvement, seul l’objet en mouvement est flou, les objets qui ne bougent pas sont nets. Pour le flou provoqué par la profondeur de champ, il y a une zone de votre photo à une certaine distance de votre appareil qui est nette. Seuls les objets en avant ou en arrière de cette zone sont flous. Dans la pratique ce n’est pas toujours aussi évident que ça, mais avec un peu de pratique vous arriverez rapidement à détecter les photos ou le flou est provoqué par un mouvement de votre appareil photo.

Les causes du flou de bougé

Le flou de bougé se produit lorsque votre appareil photo bouge au moment de la prise de vue. En photographie, tout ce qui bouge est retranscrit sur la photo finale par du flou. Si votre appareil bouge au moment ou il enregistre votre photo, l’ensemble de votre photo sera floue.

Selon les conditions dans lesquelles vous prenez votre photo, éviter de bouger sera plus ou moins important et difficile.

La lumière ambiante

Plus il fera sombre quand vous prenez une photo, plus votre cliché sera sensible au flou de bougé. En effet, moins il y a de lumière, plus le temps d’exposition de votre appareil photo augmente. Ce qui augmente le temps pendant lequel vous avez des chances de bouger et de faire des photos floues. Relisez cet article si besoin : Comprendre l’exposition en photographie et accessoirement maitriser son bronzage

La longueur focale de votre objectif

Plus la longueur focale de votre objectif sera importante, plus votre cliché sera sensible au flou de bougé. Si vous prenez deux photos avec exactement les mêmes réglages et dans les mêmes conditions, mais avec deux objectifs différents : un 20mm (grand angle) et un 200mm (téléobjectif), vous aurez beaucoup moins de chances d’avoir du flou de bougé avec le 20mm qu’avec le 200mm.

Conclusion : Vous devez être particulièrement attentif au flou de bougé et suivre les conseils que je vais vous donner dans quelques instants quand vous photographiez en faible lumière (soirée, intérieur d’une maison, forêt très sombre, etc.) et/ou avec un téléobjectif puissant.

Les mauvais exemples

Lorsque quelqu’un me demande pourquoi sa photo est floue, je lui demande de me montrer comment il tient son appareil photo. Bien souvent, la façon dont vous tenez votre appareil photo est en grande partie responsable du flou de bougé que vous obtenez sur vos photos.

Voici quelques exemples de comment ne pas tenir son appareil photo :

mauvaise position tenir son appareil photo

Sur cette première photo, je tiens mon appareil par les côtés du boitier. Lorsque je vais appuyer sur le déclencheur, mon appareil va avoir tendance à basculer vers l’avant.

mauvais position tenir appareil photo

Sur cette deuxième photo, je tiens mon appareil par le coté de l’objectif. Comme pour la première, cette position n’est pas très stable et il y a de fortes chances que je bouge lorsque j’appuierai sur le déclencheur.

coudes ecartes tenir son appareil photo

Sur cette troisième photo, c’est encore plus visible que sur les autres : j’ai les coudes écartés. Mes bras ne sont pas stables et là encore je vais bouger lorsque je vais prendre ma photo.

Si vous vous reconnaissez dans l’un de ces clichés, il y a fort à parier qu’il vous arrive de faire des photos floues. Si vous avez du mal à savoir comment vous tenez votre appareil lorsque vous prenez une photo, n’hésitez pas à demander à quelqu’un de vous photographier avec son smartphone par exemple pour mieux vous en rendre compte.

Comment bien tenir votre appareil photo pour éviter le flou de bougé

Les photos que je viens de vous montrer regroupent les deux erreurs les plus communes que font les photographes débutants lorsqu’ils prennent une photo :

  • Une mauvaise position des mains sur leur appareil photo
  • Une mauvaise position de leurs bras lorsqu’ils prennent une photo

Ces deux erreurs diminuent la stabilité de votre appareil photo lors de la prise de vue et par conséquent augmentent les risques d’avoir du flou de bougé sur la photo finale.

Voici comment tenir votre appareil photo pour le stabiliser au maximum lorsque vous prenez une photo :

Bien tenir son appareil photo

Les points importants auxquels vous devez faire attention :

  • La main gauche doit être sous l’objectif pour le stabiliser au maximum
  • Le pouce et l’index de cette même main entourent l’objectif. Vous pouvez ainsi facilement utiliser la bague de mise au point de votre objectif si vous êtes en mise au point manuelle, ou changer la longueur focale si vous utilisez un zoom.
  • Les coudes sont collés au torse et le coude gauche bloqué contre le ventre.

Cette position vous permet d’être bien stable et limite les mouvements parasites lorsque vous appuyez sur le déclencheur. Dans cette position, il est également très simple de passer d’un cadrage « paysage » à un cadrage « portrait ». La main gauche reste en place et ne bouge pas, le coude droit et la main qui est sur le déclencheur pivote sur l’axe matérialisé par l’objectif de l’appareil :

pivoter mode paysage mode portrait

Photographier avec un smartphone ou un appareil compact

Lorsque vous prenez une photo avec un smartphone ou un appareil compact et que vous utilisez l’écran situé derrière l’appareil pour cadrer et visualiser votre photo, là aussi faites attention à votre position.

On a toujours tendance à tenir son appareil au niveau des yeux, bras tendus devant soit, comme sur la photo suivante :

mauvaise position tenir son iphone

La encore, la position n’est pas excellente et ne vous permet pas d’être suffisamment stable pour diminuer les risques de flou de bougé. Essayez de rapprocher vos bras du corps et comme avec un appareil photo classique, de caler vos coudes contre votre ventre. Comme ceci :

comment tenir smartphone photo

Les coudes contre le corps votre appareil aura ainsi moins de chances de bouger lorsque vous prendrez votre photo.

Quelques conseils pour des photos encore plus nettes

  • Cherchez la stabilité : Essayez d’être toujours le plus stable possible. Faites attention à la façon dont vous tenez votre appareil, mais faites également attention à vos pieds. Si vous êtes debout, écartez vos pieds de la largeur de vos épaules au minimum. Si vous êtes accroupi, posez un genou parterre plutôt que d’être en équilibre instable. Si vous êtes très proche du sol, posez vos coudes par terre.
  • Attention à votre respiration : Lorsque vous respirez, votre cage thoracique bouge. Si vos coudes sont appuyés dessus, il bougeront aussi. Essayez de bloquer votre respiration au moment de déclencher.
  • Utilisez votre environnement : Si vous le pouvez, utilisez un mur ou un objet bien stable pour vous appuyer le dos ou l’épaule.
  • Trépied et télécommande : Utiliser un trépied et une télécommande ou le retardateur de votre appareil est le meilleur moyen pour venir à bout du flou de bougé. Si il y a très peu de lumière ou si vous voulez vous essayer à la pose longue, le trépied risque d’être la seule solution pour ne pas avoir de flou de bougé. Sachez qu’avec une vitesse d’obturation plus lente que 1/50ème de seconde, il est quasiment impossible d’obtenir une photo bien nette. Si vous n’avez pas de trépied sous la main, vous pouvez simplement poser votre appareil photo sur un mur ou une table par exemple.
  • Montez les ISO : Lorsque vous augmentez la sensibilité de votre capteur, vous obtiendrez du bruit sur vos photos (à relire à ce sujet : Comprendre la sensibilité ISO en photographie). On vous dit souvent d’éviter de trop monter les ISO pour éviter d’avoir du bruit sur vos photos. C’est vrai, mais si monter les ISO est la seule solution pour réussir votre photo sans flou de bougé, faites le sans hésiter ! Mieux vaut une photo nette avec du bruit qu’une photo sans bruit mais complètement floue et inexploitable !

Conclusion

Vous l’aurez donc compris, ce qu’il faut garder à l’esprit quand vous prenez une photo c’est de toujours être le plus stable possible. Il vous arrivera parfois d’être dans des positions un peu ridicules, mais c’est le prix à payer pour obtenir des photos bien nettes.

Lors de vos prochaines sorties, essayez de faire attention à la façon dont vous tenez votre appareil, la façon dont vous positionnez vos bras et la façon dont vous vous tenez. Si vous avez un ami sous la main, demandez-lui de vous filmer lorsque vous prenez vos photos. Ça vous aidera à prendre conscience de vos défauts.

Pendant les prochaines semaines, à chaque fois que vous allez prendre une photo, demandez-vous si vous êtes dans la position la plus stable possible. Ne pouvez-vous pas trouver un objet stable pour vous appuyer ? Dans la position ou vous êtes pour prendre votre photo, si quelqu’un vous bouscule, allez vous perdre l’équilibre ou au contraire rester bien stable ? Faites tout ce que vous pouvez pour essayer d’être encore plus stable. Après quelques semaines de pratique, ça deviendra un reflex.

Cet article fait partie de la série Débuter en photographieArticle précédent : Lire le manuel de votre appareil photo : une étape obligatoire pour progresserArticle suivant : Comprendre la longueur focale en photographie + Un Exercice pour s’entrainer

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches

Les membres Premium peuvent discuter de cet article sur le forum de la communauté Premium.