Temps de lecture : 3 minutes

Lors de mes débuts en photographie, j’ai fait la même erreur que la plupart des photographes débutants.

A l’époque, j’avais un petit compact d’entrée de gamme.

La première chose que j’ai voulu faire pour améliorer mes photos a été de le changer. J’ai alors acheté un Panasonic G1.

Oslo - Aker Bridge - HDR

Une photo d'Oslo prise en 2009 avec mon G1

 

J’ai ensuite acheté très rapidement 1 ou 2 objectifs.

Quelques mois après, mes photos ne s’étant pas beaucoup améliorées, j’ai vendu cet appareil, pour acheter un Canon 550D.

Ce troisième appareil en moins de deux ans a été pour moi la révélation :

[bctt tweet=”Un appareil photo plus cher ne m’a pas transformé en un meilleur photographe”]

Oui, la qualité de mes photos était meilleure avec un 550D qu’avec mon compact.

Mais mes photos n’étaient pas plus intéressantes.

C’était d’ailleurs même l’inverse, car j’avais tendance à me focaliser sur la technique, plutôt que le sujet photographié, et le message que je voulais transmettre.

Pendant ces deux premières années, j’avais donc dépensé plusieurs centaines d’euros, pour quasiment rien.

Très frustrant comme résultat !

Comment dépenser son argent intelligemment en photographie

Aujourd’hui, après plusieurs années d’expérience, et si tout était à refaire, je ne referai pas la même erreur : je n’achèterai pas autant de matériel, et investirai beaucoup plus dans des expériences et formations.

Je changerai très certainement mon compact pour le G1, mais, au moins dans un premier temps, je n’utiliserai que l’objectif vendu en kit.

Je n’achèterai pas d’autres objectifs, et je ne changerai pas de boitier au bout de 6 mois.

Tout cet argent économisé (encore une fois, ça représente plusieurs centaines d’euros), je m’en servirai pour acheter :

En investissant dans des expériences plutôt que dans du matériel, vous progresserez beaucoup plus vite.

Vous progresserez en photographie, mais aussi sur le plan humain : Ces expériences vous rendront très certainement plus humble, et vous permettront de découvrir de nouveaux horizons, aussi bien visuels qu’intellectuels.

Tous les investissements que vous pouvez faire sur votre personne sont beaucoup plus bénéfiques à long terme que les investissements faits en biens matériels.

Quoi qu’il arrive, vous garderez avec vous ce savoir et ces connaissances acquises. Personne ne pourra vous les reprendre, et même si vous arrêtez la photographie, ces expériences vous serviront.

Alors que le matériel, lui, est simplement un outil. Il ne vous apporte rien directement. Il suffit d’un cambriolage, et hop, il disparait.

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : En photographie, le matériel à son importance. Il participe à la création artistique. J’en suis tout à fait conscient.

Mais pour progresser plus rapidement, essayez de respecter cette règle :

[bctt tweet=”A chaque fois que vous investissez 1€ en matériel photo, investissez au moins 1€ en expériences”]

Action

Depuis que vous vous intéressez à la photo, si vous n’avez jamais acheté autre chose que du matériel, faites vous une faveur :

Rendez-vous sur Amazon, et achetez un livre consacré à la photo. Celui que vous voulez. Celui qui vous inspire.

Si vous n’avez pas d’idées, voici les meilleures ventes actuelles en matière de livres photo : Les meilleures ventes en photographie.

Dans quelques années, vous serrez content d’avoir acheté ce livre aujourd’hui.

Question

Avez-vous déjà ressenti les bienfaits de dépenser une partie de vos investissements dans des expériences et des livres ? Qu’avez-vous appris ? Quelles expériences ou quels livres ont changé votre vision ? Expliquez-nous tout ça dans les commentaires.

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches

Et pensez à vous abonner pour ne pas rater les prochaines publications